"

"

Retour

L'outil numérique au service de l'art

Tendance Lifestyle

Art et nouvelles technologies, l'immersion virtuelle, tendance 2021

Chaque année, le digital gagne du terrain dans le monde des arts. Son impact est prégnant, y compris sur le marché de l’Art, où il vient dicter de nouvelles règles. L'art numérique devient, aujourd’hui, l’un des genres les plus importants d’expression culturelle et d’innovation. Comment ces nouvelles technologies permettent-elles de diffuser l’art de façon plus interactive ?

RÉALITÉ VIRTUELLE

La réalité virtuelle consiste à immerger l’utilisateur dans un environnement artificiel créé à l’aide d'un logiciel 3D intégré dans un casque de réalité virtuelle. Elle plonge les personnes dans un nouvel univers au coeur d’une simulation interactive, et les coupe partiellement de la réalité. Il existe aussi des salles de réalité virtuelle ; les images sont alors projetées sur les murs, le sol et le plafond. La réalité virtuelle permet de donner une dimension émotionnelle à l’apprentissage, de mobiliser l’ensemble de nos sens, d’explorer des espaces non perceptibles à l’oeil nu, mais aussi de faciliter notre créativité en proposant des solutions de production dans le domaine de l’art numérique. C’est une technologie en pleine croissance, qui a d’ailleurs multiplié par 25 son nombre d’utilisateurs en seulement 3 ans. Cette évolution est frappante !

RÉALITÉ AUGMENTÉE

La réalité augmentée permet de rajouter des éléments virtuels dans un environnement réel ; la réalité est donc enrichie. Prenons deux exemples connus du grand public :

• Le jeu Pokémon Go : un jeu permettant de faire apparaître des Pokémon dans votre salon, votre jardin…

• Les filtres Snapchat et Instagram : ils vous permettent de superposer des oreilles de lapin et des moustaches de chat sur un selfie.

Ces applications très exploitées par les consommateurs utilisent l’intelligence artificielle et la réalité augmentée. La réalité augmentée fonctionne sur le réel et non pas sur des images de synthèse, comme la réalité virtuelle.

En immobilier, par exemple, l’objectif de la réalité augmentée est de créer des fonctionnalités additionnelles aux processus habituels, comme s’imaginer un appartement déjà meublé, superposer des informations en temps réel sur les

appartements à vendre ou projeter l'image d'un programme immobilier dans la rue, devant vous. Cette technologie s’immisce de plus en plus dans le monde artistique. Dessins et peintures rendus interactifs à l’aide d’applications, visite des musées enrichie... La réalité augmentée ne dénature pas les oeuvres existantes, elle apporte une plus-value à l’art. L’art en réalité augmentée ne se cantonne pas aux salles d’expositions ; il se vit dans les rues, sur les murs, dans les parcs… Il anime les villes grâce à des applications dédiées.

2021, L’ÈRE DE LA PUBLICITÉ IMMERSIVE

Ces tendances continuent à façonner l’expérience du consommateur. Elles offrent aux entreprises la possibilité de créer des expériences d’achat plus immersives pour les clients. La réalitО virtuelle et augmentée a connu un réel essor en entreprise en 2020, notamment dans le domaine de la formation et de l’éducation. D’autres industries comme la médecine, les secours, la fabrication ou le retail vont sûrement se tourner vers cette nouvelle technologie émergente. Pour ce qui est des secteurs de l’architecture, l’ingénierie, la construction ou l’immobilier, qui l’ont déjà adopté, ils développeront alors de nouveaux cas d’usages. Cette immersion transforme profondément nos modes de vie et de travail.

L’art à portée de main : Instagram & Facebook, l’art 2.0. Le début du XXIe siècle se voit prend une tout autre tournure avec l’explosion des échanges Internet au travers du smartphone, permettant de recevoir et d’envoyer des informations sous diverses formes. Les modes de communication et leurs usagers évoluent : on compte en milliards les utilisateurs des réseaux sociaux tels que Facebook (2,5 milliards d’utilisateurs actifs chaque mois) et Instagram (un peu plus d’1 milliard d’utilisateurs actifs par mois).

Ce phénomène ne s’est pas contenté d’être simplement un phénomène de mode : il a radicalement changé les habitudes de tous, a envahi la planète et a pénétré, dans ce même élan, la sphère artistique.

Vous avez forcément déjà vu des photographies, des peintures et d'autres formes d’art sur Instagram et Facebook. Aujourd’hui, l'art s'allie avec Internet pour vivre au travers des réseaux sociaux. L’oeuvre d’art s’affiche désormais sur un écran rarement plus large que la paume de la main et se « range » facilement dans une poche.

Les réseaux sociaux offrent une telle masse d’informations et d’images en 2021 qu’il est simple pour n’importe qui de s’intéresser, de découvrir de nouvelles oeuvres d’art en ligne. Un phénomène adapté à une vie contemporaine qui utilise vos moments dominés par l’attente pour créer, participer, observer et rechercher des oeuvres d’art et qui participe à la démocratisation de l’art, celui-ci n’étant plus réservé aux élites.

Instagram est la plateforme la plus populaire en termes de recherche d’art. Un réseau social dédié à l’image et à la recherche via les hashtags. Les artistes utilisent naturellement Instagram comme une galerie d’art virtuelle. D’ailleurs, certains n’éprouvent même plus le besoin de posséder un site en ligne ou un blog. Lancer son activité artistique n’est pas chose facile, mais Facebook et Instagram offrent la possibilité de mettre en avant n’importe quel artiste ou oeuvre d’art pour dévoiler son talent à la terre entière. Les réseaux sociaux endossent un rôle d’agent digital du web. De plus, c’est aujourd’hui la solution la plus accessible et la moins coûteuse pour promouvoir son art auprès du plus grand nombre.

Tout artiste peut désormais afficher son art, montrer la genèse d’un projet, partager ses inspirations, ses créations ; en quelque sorte, faire découvrir son univers artistique et susciter de l’intérêt. Les artistes peuvent ainsi rester en contact avec les professionnels, collectionneurs, et l’ensemble de leurs abonnés. Et à leur tour, les internautes peuvent entrer en contact directement avec l’artiste.

Les galeries d’art, elles aussi, en viennent même à mettre sur Instagram leurs trouvailles et alpaguer le client avec des peintures alléchantes.

Bref, les réseaux sociaux ont permis de passer de la communication à l’interaction : il ne s’agit plus simplement de transmettre une information à un individu physiquement absent, mais d’engager une action réciproque avec lui.

Clause of the data collection form on the ROXIM website