"

Smart l'appart !

Rencontre avec la start up Masmarthome

D’après de nombreuses études, d’ici 2022, chaque logement sera équipé d’environ 30 objets connectés

Chez Roxim, impossible de passer à côté de cette évolution de notre quotidien.

Nous avons donc choisi de nous associer à MaSmartHome, la start-up montpelliéraine incubée au Bic.

L’objectif : faciliter l’équipement des appartements de nos résidences en objets connectés. 

 

 

Rencontre avec l'équipe de MaSmartHome

Jérôme Barthes & Angelo Blot

Comment est née MaSmarthome ?

Jérôme Barthes : MaSmartHome est née de notre rencontre en 2015. Angelo, diplômé de l’École des Mines, geek passionné de domotique, dirigeait alors un bureau d’études.

De mon côté, fondateur d’un média sportif en ligne, j’étais déçu, à titre personnel, de ne pas avoir été informé des possibilités de la domotique et des objets connectés lorsque je rénovais mon appartement.

C’est ainsi que l’idée nous est venue de réunir nos compétences pour fonder une entreprise innovante : un service de configuration de solutions connectées pour tout type de logement : MaSmarthome !

L’objectif, c’était d’amener le logement connecté et intelligent, de manière simple aux particuliers et de créer l’App Store de la maison, qui permet d’accéder à des produits et à des services pour le logement connecté.

MaSmartHome, à quoi ça sert ?

Angelo Blot : MaSmarthome, c’est  la possibilité d’accéder à des fonctionnalités dans son logement et notamment de pouvoir gérer ses volets roulants, son système de chauffage, son éclairage et même rajouter des services à valeur ajoutée tels que le vieillissement à domicile et des services tels que Netflix, Spotify, directement sur ces objets.

L'équipe de Roxim travaille avec l'équipe de MaSmartHome

Séance de travail à notre siège à Montpellier autour de la conception des plans électriques des appartements de nos futures résidences

Qu'est-ce qu'on peut connecter ?

Jérôme Barthes : Tout. Parce que dans le logement, il n’y a pas forcément d’intérêt de ne pas avoir d’objets connectés. Prenons l’exemple du détecteur de fumée. Un détecteur de fumée non connecté ne va pas pouvoir vous alerter si vous n’êtes pas chez vous et qu’il y a un début d’incendie.

Jerôme Barthes

MaSmartHome

L'intérêt, c'est que ce soit un écosystème complet, qui va vraiment vous aider au quotidien.

Comment ça fonctionne ?

Jérôme Barthes : C’est simple ! ROXIM a fait tout le travail technique pour que le logement connecté et intelligent soit simple à prendre en main pour vous. Avec une simple application mobile assez intuitive, vous allez pouvoir personnaliser votre logement pour qu’il vous aide au quotidien.

Angelo Blot : Pour vous donner un exemple, nous avons le scénario "réveil en douceur", qui le matin va déclencher vos volets roulants en les ouvrant progressivement, pouvoir simuler une aube via les ampoules de couleurs connectées. Il va également passer votre thermostat en consigne de jour et aussi pouvoir lancer votre playlist musicale favorite.

Jérôme Barthes : On peut même aller jusqu’à préparer le café, lancer une émission de télé particulière. On peut vraiment personnaliser son logement comme on le souhaite.

Visitez le site de Masmarthome