"

"

Retour

Babcock - Floride

Une ville nouvelle ultra verte

Imaginée par le promoteur Syd Kitson en 2005, Babcock Ranch est à présent sortie de terre et se révèle être une alternative à la ville classique américaine.

Une nature dominante

La nature est dominante. En effet, Sur les 38 000 hectares qu’il avait acquis, le promoteur visionnaire en a utilisé 8000 pour bâtir sa ville et a conservé le reste pour une réserve naturelle.

Une énergie solaire nécessaire

La ville est alimentée exclusivement à l’énergie solaire, qui compte une ferme solaire de plus de 340 000 panneaux photovoltaïques. Les toits des bâtiments sont aussi dotés de panneaux solaires. Et comme clin d’œil écologique et pédagogique, des arbres solaires agrémentent aussi le paysage urbain de Babcok Ranch.

Des transports autonomes

Les transports doux sont privilégiés (80 km de voies cyclables). Une navette automatique électrique sans chauffeur circule toutes les 15 min.

Des maisons éco-responsables

Les maisons sont éco-responsables, construites à partir de matériaux locaux et plus petites que la moyenne américaine (160 m2 au lieu des 250 m2 habituels) pour réduire leur impact environnemental.

Des eaux recyclées

L’économie d’eau est au centre des préoccupations. La cité est irriguée exclusivement avec de l’eau recyclée.

Une agriculture biologique

Babcock Ranch tend aussi vers l’autosuffisance alimentaire. Les magasins ne vendent que des produits cultivés localement en agriculture biologique ou raisonnée.

Just "Healthy Life"

Le bien-être au cœur de la ville. Tout a été pensé pour pouvoir mener une « healthy life » : complexes sportifs pour tous les âges, centre de méditation, sentiers nature pour ballades et vélos. Et contrairement à de nombreuses villes américaines, vous n’y trouverez pas de golf, car trop gourmand en eau.

Un partage intelligent

Un grand espace de co-working est mis à disposition pour encourager les habitants à interagir, se rencontrer.

Aujourd’hui la ville compte 20 000 foyers et son créateur projette qu’il puisse y en avoir jusqu’à 50 000... Alors que les premières maisons étaient à des prix assez élevés, Syd Kitson en propose aujourd’hui à partir de 200 000 $ pour montrer que l’écologie n’est pas une utopie et qu’elle doit être accessible à tous.

Clause of the data collection form on the ROXIM website

As part of the entry into force of the General Regulations on the Protection of Personal Data (RGPD), the ROXIM group is updating its data protection policy. Therefore, we inform you that the above data are necessary to enable us to answer any questions or requests for information that you might submit to us. Your personal data are collected and processed by the ROXIM group only on the basis of your consent, after ticking the corresponding box below, and are transferred to its internal departments and subcontractors, for the sole purpose of responding to your request. request. Your personal data are kept for the duration necessary to manage your request, and within 3 years from our last contact with you. In accordance with the legislation on the protection of personal data and especially the law of January 6, 1978 relating to data, files and freedoms, you have a right of access, rectification, deletion and portability your data, the right to oppose or limit the processing of your data, and the right to set guidelines for the exercise of such rights as part of your digital heritage. You can claim your rights by writing to our Data Protection Officer (DPO) at dpo@roxim.com You also have the right to refer to the CNIL for all claims, and the right to register on the list of opposition to telephone soliciting from Bloctel in accordance with Article L.223-1 of the Consumer Code. I consent to the collection, processing and transfer of my personal data as described above.